Une semaine dans les dolomites
Croquis dolomites

Date

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

On vous présente ici un petit bout de notre itinéraire Dijon-Istanbul qui nous parait suffisamment exceptionnel pour faire l’objet d’une semaine de rando.
Ce n’est donc pas « le meilleur des dolomites en une semaine » mais un itinéraire mêlant certains tronçons touristiques, d’autres moins. Il présente l’avantage de rester proche de la vallée qui lie Bolzano à Vérone et est donc très accessible en transports en commun.
Vous traverserez trois des massifs de dolomites classés au patrimoine mondial de l’Unesco : les monts Sciliar, Catinaccio et Latemar.

Durée : 7 jours
Distance : 80 km ( D+ 5300m ; D- 5500m)
Dificulté : moyen
Accès : Bolzano

Itinéraire complet (Outdooractive)

Silouette dolomites massifs

ÉTAPE 1

Soprabolzano – Fie Allo Sciliar

Km 0 à 20
D+ 680m
D- 1020m

Depuis la gare de Bolzano un téléphérique vous permet de rejoindre Soprabolzano en quelques minutes. C’est ici que nous avons retrouvé nos amis, venus marcher avec nous pour une semaine, et que démarre notre virée dans les dolomites.

Depuis l’arrivée du telepherique, vous marcherez sur le plateau de Renon jusqu’aux « piramidi di terra », une formation rocheuse étonnante qui vous donnera un avant-goût des dolomites.

Le chemin descend ensuite dans la vallée, jusqu’à Steg, et remonte du côté opposé. En fin de journée, vous arriverez à Fie Allo Sciliar, un joli village situé au pied du mont que vous grimperez demain.

Les campeurs trouveront sans difficulté un terrain plat sur le bord d’un champ autour du village. Attention, ne pas s’installer sur un champ qui n’a pas encore été fauché ! Vous risqueriez d’avoir des enuis !

A Fie Allo sciliar vous trouverez un supermarché bien achalandé ou faire le plein avant de vous lancer dans l’étape du lendemain. Le parcours est ponctué de refuges par contre il n’y aura pas d’autres supermarchés avant l’arrivée a Fontane Frede (étape 7).

Vue sur le mont Sciliar

ÉTAPE 2

FIe Allo Sciliar – Rifugio Bolzano

Km 20 à 28,5
D+ 1600m

C’est ici que les choses sérieuses commencent. Cette étape comprend peu de kilomètres, mais un dénivelé conséquent. On vous conseille donc de la démarrer de bon matin et de prendre votre temps. Le chemin monte doucement jusqu’au refuge « Offer Alp » (km 24), puis il se glisse dans une faille pour grimper jusqu’au haut du mont Sciliar.
Au km 26, vous approcherez d’un ruisseau.
D’ici vous avez deux possibilités pour rejoindre le « rifugio Bolzano’
Un chemin plus abrupt qui rejoint le refuge en 3 km et un second plus doux qui vous y amènera en 1 km de plus.

Au fur et à mesure de l’ascension, les crêtes des deux massifs de dolomites que vous parcourrez les jours à venir se dévoilent. Une vue qui récompensera généreusement vos efforts !

Si il vous reste un peu d’énergie, laissez vos sacs au refuge et montez encore de quelques mètres pour atteindre le sommet.
Le refuge se situe sur un vaste plateau, les campeurs n’auront que l’embarras du choix !

Dolomites Sciliar

ÉTAPE 3

Rifugio Bolzano – Rifugio di Vaiolet

Km 28,5 à 37
D+ 730m
D- 920m

Vous avez eu droit au panorama hier, aujourd’hui, vous allez toucher les dolomites du doigt !

Le sentier quitte le mont Sciliar pour rejoindre le mont Catinaccio. Au niveau du col entre ces deux massifs, vous trouverez un premier refuge. Ici commence le tronçon le plus sportif et spectaculaire de l’étape. Le chemin monte jusqu’au col de Molignon puis traverse la « conca del principe ».
Le sentier est abrupt et rocailleux, mais sans difficulté particulière. Au km 38, vous arriverez au refuge « passo principe » c’est le moment d’une pause bien méritée.
Vous rejoindrez ensuite le refuge de Vaiolet par un chemin en pente douce.

Dolomites randonnée Catinaccio

ÉTAPE 4

Rifugio di Vaiolet – Passo di Costalunga.

Km 37 à 46
D+ 550m
D- 1050m

Vous avez ici deux possibilités pour rejoindre le « rifugio A. Fonza ».
La première, qui correspond à l’itinéraire Outdooractive, implique d’emprunter une via ferrata. La seconde suit un sentier classique.

La via ferrata est très bien équipée et ne présente pas de difficulté particulière ni de passages vertigineux ; par contre, elle est très empruntée, y compris par des familles avec enfants, et vous la parcourrez à contre-sens par rapport à la majorité des randonneurs. Elle représente environ 1 km sur les 3 km qui séparent les deux refuges, même si vous êtes à l’aise prévoyez d’y passer du temps.
Bien sur, elle a beau être faisable par tous, cela reste une via ferrata, il faut donc être équipé d’un baudrier et d’un casque et s’assurer qu’il n’y a pas de risque de pluie avant de se lancer.
Si vous n’avez pas le matériel, le refuge Vaiolet peut vous en prêter, et vous n’aurez qu’a le déposer au refuge A Fonza, situé a l’arrivée.

Depuis le refuge, le chemin descend vers le col. Vous marcherez à flanc de montagne avec à votre droite la vallée de Bolzano et dans votre dos le chemin parcouru ces deux derniers jours.

Une fois au col, si vous campez, vous pouvez vous installer au niveau de la rivière. Vous ne serez sûrement pas seuls, il y a un petit parking sur lequel les camping-cars s’installent.

Dolomites bivacco

ÉTAPE 5

Passo di Costalunga – Rifugio di la Torre de Pissa.

Km 46 à 56
D+ 1 410 m
D- 500 m

Aujourd’hui, on traverse le troisième et dernier massif de dolomites de cet itinéraire. Il est moins touristique que les précédents, mais pas moins impressionnant !
Une nouvelle fois renseignez-vous sur la météo avant de partir, le sentier du jour comprend quelques passages vertigineux sur lesquels on ne veut pas se retrouver sous la pluie !

La journée commence par une belle montée jusqu’au croisement « latemar picola ». Au fur et à mesure de l’ascension vous verrez se dévoiler sur votre gauche la silhouette de toute la chaîne des dolomites. À partir de ce croisement, il y a encore une centaine de mètres en pente raide puis vous suivrez un sentier à flanc de coteau. Il y a quelques passages délicats qui auraient mérité d’être équipés d’échelons. C’est le tronçon le plus compliqué de la journée, cela dure un peu moins de 2 km, prenez votre temps !
L’ascension se finit au Col Coron, à 2800 m d’altitude. Le panorama est tout simplement époustouflant !

Le chemin redescend ensuite vers le Bivacco M. Rigatti, il est grand temps de prendre une pause.
Depuis le bivacco part une via ferrata que nous n’avons pas suivie. Elle est paraît-il plus technique que celle du « passo Santner » et il n’y a pas de possibilité d’emprunter un équipement. Si vous souhaitez la réaliser il est peut être judicieux de dormir au bivouac M. Rigatti pour ne pas surcharger la journée. À vous de voir.
Pour notre part, nous avons donc suivi le sentier classique qui passe en contre bas.
Le chemin est de meilleur qualité que celui du matin, il descend doucement puis remonte vers le refuge de la tour de Pise. Un petit refuge très mignon qui a quelques chambres.

Nous avons planté la tente un peu plus bas, à mi-chemin entre ce refuge et le passo Freudo. Ce n’est pas la meilleure idée qu’on ai eue … si vous ne voulez pas passer la nuit dans le vent on vous conseille d’aller jusqu’au col !

Dolomite tour de pise latemar

ÉTAPE 6

Rifugio di la Torre de Pisa – Redagno di Sopra.

Km 56 à 76
D- 1 830 m

Il est temps de laisser dernière nous les dolomites et de rejoindre le sentier E5. Depuis le refuge de la tour de Pise le chemin descend jusqu’au passo Freudo. C’est la fin des pierriers, vous retrouverez ici un univers plus anthropisés. Normalement, vous en avez suffisamment bavé ces derniers jours pour savourer aussi ce retour à la civilisation .

Le chemin descend entre prairies et forêts jusqu’au passo di Lavaze puis passo Olcini, il s’enfonce ensuite dans une vallée plus encaissée qui vous emmènera jusqu’à Fontane Fredde.
Nous avons planté la tente à environ 1 h de marche de ce village, proche du hameau de Bachner. Si vous dormez en refuge, vous trouverez plusieurs options à Regano di Sopra.

Dolomites panorama Catinaccio

ÉTAPE 7

Regano di Sopra – Fontane Fredde

Km 76 à 80

C’est ici que notre chemin se sépare de celui de nos amis et certainement du votre.
À partir de Fontane Fredde le bus 140 qui passe toutes les heures vous permet de rejoindre la gare de Auer située sur la lien Verone – Bolzano. Pour notre part, nous retrouvons le GR européen 5, que nous suivrons à travers les Alpes et jusqu’à Venise.

Marie Epagneau